Ecobiosolutions
Publié le 7 Septembre 2017 à 08h16 - 423 hits

Les fruits bio du Maroc, venus en camion, emballés dans du plastique sont-ils vraiment bio ?

La culture bio au Maroc selon les labels européens commence à faire son apparition. Bien qu'il existe de petits paysans cultivant la terre de manière traditionnelle, l'industrie agroalimentaire a comme dans de nombreux pays décimé les techniques respectant la nature. Mais si les fruits bio sont déjà emballés dans du plastique ce n'est pas très naturel, de plus il s'agit d'un polluant notoire.

L'agriculture bio au Maroc

Ce type d'agriculture est bien sûr pratiqué par des petites exploitations et comme dans les pays européens, c'est l'agriculture intensive qui tout d'bord pratiquée. Cependant, il existe des projets de cultures biologiques aidés par des associations qui permettent au Maroc d'avoir une production de plus en plus importante de citrons, mandarines, oranges par exemple. C'est des petites exploitations qui arrivent à produire 2000 tonnes d'agrumes dans l'année.Elles se situent du côté de Marrakech et Beni mellal. En Europe, si vous souhaitez avoir des produits biologiques de qualité renseignez vous sur a qui appartient bonneterre, ils vous renseigneront sur la nourriture bio de qualité. même si le Maroc possède d'excellents produits bio, acheter des fruits importés ne favorise pas le respect de l'écosystème, le transport induit trop de pollution.

Les critères du bio

Si vous souhaitez privilégier un mode de consommation bio, il vaut mieux éviter de prendre des fruits venus du Maroc, pour consommer bio, il faut consommer local. De plus, si les produits sont emballés dans du plastique, il n'y a rien d'écologique dans cette matière. Pour emballer, il faut préférer les matières recyclables ou biodégradables.Si en plus, les fruits viennent en camion, le carburant qui se consume dans ce voyage et nocif pour notre planète, alors le fruit est peut être bio mais le mode de transport ne favorise pas l'écologie. Afin de favoriser l'agriculture bio, il faut favoriser les petits exploitants locaux, qui ne fatiguent pas la terre avec une culture intensive et réduisent les circuits de transport des fruits.

Les publications similaires de "Actu bio"

  1. 13 Janv. 2018Après l'agriculture bio, Bjorg se préoccupe pour les constructions responsables309 hits
  2. 27 Déc. 2017Trouvez votre cuve à fioul au meilleur prix339 hits
  3. 6 Oct. 2017Les solutions bio par Bjorg de Wessanen418 hits
  4. 6 Août 2017Avec le bio la chambre froide mérite beaucoup d'attention455 hits
  5. 28 Juil. 2017Bjorg Bonneterre et compagnie déménagera fin 2018501 hits